Univers diOptera - Les chutes de Cerull

La cité naine de Bhum Darim dans diOptera

La cité naine de Dryadalis Landis était autrefois un haut lieu des Nains…

La cité naine a été abandonnée lors du siècle des malheurs. Les hommes et les nains ont été touchés par de nombreux cataclysmes naturels provoquant le dérèglement du climat. Sur l’ensemble du continent les cultures ont été diminuées. Les terres fermières de l’Ouest, perdirent durablement en fertilité et elles ne purent tenir leur rôle de grenier de la civilisation. Les grandes réservent d’or de la cité de Bhum Darim permirent de maintenir les réserves de nourriture pendant une décennie, mais la situation déjà précaire vira à la catastrophe lors de l’éruption des Monts d’Aggra au Nord du continent. Un hiver sec et froid recouvra le monde pendant 5 ans. Dès lors de nombreuses civilisations disparurent et le monde se vida de ses habitants.

L’éruption des Monts d’Aggra fut le commencement du IIe Âge et de l’invasion des orques par le Nord. Toutefois aujourd’hui n’est pas le temps à de telles histoires, nous y reviendrons un autre jour. La cité naine a donc été quasiment abandonnée après l’hiver volcanique. Les terres n’étaient pas propices à la culture et la concentration démographique était trop importante, pour vivre de la cueillette et de la chasse. Les nains se dispersèrent vers des terres reculées ou vers leur cité d’origine, à la recherche de proches et d’un avenir meilleur. Le nombre de nains dans cette région chuta à une petite centaine d’individus qui se jurèrent de protéger les trésors que renferme la cité de Bhum Darim. Les terres limitrophes de la Mer Intérieure restèrent touchées par le cataclysme plus de 200 ans après l’éruption, en effet les terres n’étaient pas fertiles et historiquement c’était des zones reculées et peu explorées. Sur ce grand territoire, seule la cité de Bhum Darim pouvait prêter à un quelconque intérêt.

Univers diOptera - Cavernes naines
Les cavernes naines s’enfoncent profondément sous la terre, pour extraire l’ensemble des minéraux nécessaires aux royaumes limitrophes.

Ce n’est que vers 350 du IIe Âge que ce territoire devint la convoitise des hommes. Un hameau s’installa sur l’île principale de la Mer Intérieure, la future ville de Lundy. La curiosité maladive des hommes les poussa à explorer l’ensemble des terres avoisinantes et leur firent découvrir la cité oubliée des nains. Un premier conflit éclata entre les descendants nains de la cité et les nouveaux hommes. Toutefois la supériorité technique des Autochtones poussa les hommes à plus de diplomatie, ainsi les premières relations violentes laissèrent la place à une entende cordiale et un commerce lucratif. Cette situation vu l’essor de la ville de Lundy et la naissance de la République de la Mer Intérieure vers 400 du IIe Âge. La rivière de Corail fut le lien entre les deux civilisations, les bateaux chargés de minéraux extraits par les nains, revenaient dans la cité naine, chargés de provisions et d’animaux.

Malgré les crises alimentaires des siècles précédents, les civilisations n’avaient toujours pas compris la mesure. La majorité des cités étaient de nouveau dépendantes des terres de l’Ouest et des donations des Elfes. Ainsi, le développement économique de la région et surtout des deux villes Lundy et Bhum Darim virent la prolifération de nombreux habitants. L’attractivité était-elle que la nourriture commença à manquer au début du Ve siècle, une disette, puis une famine s’écoula de 503, jusqu’à 517. Cette période de troubles poussa la République de la Mer Intérieure à mettre en place d’importantes politiques pour endiguer définitivement les crises alimentaires de son territoire. Dès lors, de nombreux territoires furent transformés et annexés afin de servir de terres agricoles. Cette politique amena les nains et les hommes à se partager leur territoire, et à lier leur culture. La cité naine se mit également à accueillir de nombreux hommes, afin de développer leur agriculture.

Le siècle des malheurs et l’éruption des Monts d’Aggra furent des évènements dévastateurs pour le continent, mais aussi la possibilité pour la nature de se régénérer, en effet les cataclysmes, les éruptions, les tsunamis et les séismes permirent de faire ressortir toutes les richesses de Mer nature sur l’ensemble du continent. Les terres sèches et froides du centre du continent étaient auparavant peu propices à l’agriculture. Ce n’est que depuis les grandes lois de la République que les hommes se sont rendu compte qu’en plus d’être riche de minéraux, ils étaient riches de terres. En effet, la cendre et les minéraux rejetés servirent d’engrais et régénèrent les sols pendant plusieurs siècles sans labeur de l’homme. La ville de Lundy devient la ville du commerce, mais aussi la place spéculative des graines et des cultures de l’ensemble des terres entourant la Mer Intérieure.

Univers diOptera - La porte des nains
L’entrée principale de la cité naine de Bhum Darim, le seul lieu d’entrée vers les trésors nains. Elle est le centre d’activités, de commerce de la cité.

La cité naine de Bhum Darim est donc aujourd’hui dans une situation bien complexe. À la fois territoire ancestral des nains, mais aussi lieu de pouvoir de la République. Toutefois, elle n’a jamais plus, depuis les premiers conflits avec les nains, revendiqué les terres par de là les montagnes. La seule chose qu’elle s’applique à poursuivre est la coopération avec les nains et surtout le renforcement de son territoire vis-à-vis des terres du Nord. Les nains et leur roi Nurdim s’attellent à réactiver les grandes forges de la cité, éteintes depuis plus de 350 ans et à ériger une nouvelle et puissante diaspora naine. Elle est également devenue un lieu d’accueil, les quelques centaines de milliers de nains qui y vivaient n’y sont plus et les places disponibles sont offertes aux réfugiés du Nord qui arrivent par bateaux entiers.

Augustin.R

Augustin.R

Spécialiste des questions militaires contemporaines, ancien étudiant en Histoire à l'Université d'Angers. Je partage ici mes connaissances acquises auprès de spécialistes et d'experts universitaires 😃

Partager l'article

Quelques mots

Nous sommes à la recherche de constructeurs, de monteurs ou bien même de passionnés qui aimeraient apporter leur aide dans le développement de ce projet. N’hésitez pas à prendre contact avec nous.

Instagram

Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.